Ce n’est qu’un “au-revoir”

Le temps des regrets … et des mercis
L’aventure des cadets s’est terminée à Gagny-Raincy. Nos jeunes étaient prévenus de la hauteur de la tâche et de la qualité des adversaires.
La journée allait commencer par une surprise: la défaite de Gagny face à Laval. Surprise sur le papier mais logique au vu du match puisque Laval avait démontré une meilleure organisation contre-défense que leurs adversaires parisiens.
C’est donc Laval que nous avons joué en premier. Un premier set raté avec trop de fautes de la part de tout le monde et surtout un manque d’agressivité au service et en défense. Le deuxième set était plus accroché avec jusqu’a 6 points d’avance (18-12). Mais les Lavallois n’étaient pas su style à laisser tomber et sont remontés point par point. Dans le money time, nous avons plusieurs fois eu l’occasion d’aller au 3e set, mais la justesse technique n’était pas au rendez-vous et c’est sur des fautes non provoquées que le match allait se terminer (25-27)
Jouer contre les locaux dans un match-couperet n’a pas arrangé nos affaires. Deux sets rondement menés par Gagny face à nos cadets qui n’ont finalement pu résister qu’au début de chaque set, mais qui ont coulé progressivement.
Des regrets donc, mais n’oublions pas le beau parcours de cette équipe qui sera pour la très grande majorité encore là la saison prochaine pour relever le défi à nouveau.
Autant que des victoires, nous devons apprendre de nos défaites . Ce week-end sera une source de réflexion pour les joueurs et les entraineurs…
Merci à nos fidèles supporters d’avoir encore fait le déplacement
Merci à William, Romain, Thibault, Florian, Hugo, Hasan, Alex, Lucas et Matthieu d’avoir participé à cette aventure et rendez-vous la saison prochaine
De Francois Natt (envoyé très spécial)
De gauche à droite, en partant du haut:
Jean-Paul Watzky, Romain Kempf, Thibault Jacob, Florian Sestito, Maxime Georges, William Watzky, François Natt Hasan Sven, Alexandre Natt, Matthieu Texier, Hugo Gionta. Absent: Lucas Bombaron

Minimes : 5ème tour

L’USM dans le sprint final?

Les minimes masculins de l’US Mulhousienne vont entamer ce dimanche ce qui sera (nous l’espèrons) le sprint final vers les phases finales de la Coupe de France. Dans cette compétition qui comporte 7 tours préliminaires, nos jeunes mulhousiens en sont au cinquième tour. Encore 3 marches pour rentrer dans le cercle fermé des 8 meilleures équipes de la catégorie.

Et nous aurons la chance de voir et soutenir l’équipe de Hugo Gionta, entrainée par Jean-Paul Watzky et François Natt car le tirage au sort a désigné l’USM comme équipe hôte. En tant que derniers représentants haut-rhinois, ils seront opposés à Saint Egrève et Vélizy. Sur le papier, les mulhousiens partent favoris compte tenu de leur parcours, mais à ce stade de la compétition chaque équipe est dangereuse et les deux clubs visiteurs ont une longue experience dans cette compétition. Deux équipes à prendre au sérieux et un seul objectif: se qualifier en prenant la première place du tour, ce qui assurerait à l’USM d’être tête de série pour le tirage au sort du tour suivant. Nos minimes dont plusieurs évoluent aussi en Coupe de France Cadets (aussi toujours en course) vont avoir à coeur d’aller au bout pour venger leur prédecesseurs qui avaient échoué à la porte des phases finales. Le club espère voir de nombreux supporters venir épauler et voir “la relève” à l’oeuvre.

Rendez-vous dimanche 30 janvier au Gymnase Erbland à 12h

De gauche à droite: Jean-Paul Watzky (entraineur), Maxime Georges, Hasan Seven, Alexandre Natt, Lucas Bombaron, Hugo gionta (cap.), François Natt (entraineur adjoint). Accroupis: Maxime Brigmanas, Joachim Panou, Matthieu Texier, Victor allégatière

Minimes et cadets : 4ème tour de coupe de France

Le 5 décembre, les minimes se sont déplacés en Bourgogne (Sennecey) pour y affronter les locaux et le club de Voiron. Quelques frayeurs sur le premier match contre Sennecey. En effet, après un premier set remporté logiquement, nos minimes se sont relachés et les locaux se sont engoufrés dans la brèche et ont pris le dessus au deuxième set. Après une mise au point des entraineurs, l’équipe s’est ressaisie et a dominé le 3e set de bout en bout (15-5).
L’équipe étant remise sur les rails, le deuxième match contre Voiron n’aura été qu’une formalité (25-9, 25-13)

Le 12 décembre, les cadets reprennaient presque la même route, mais pour aller jusqu’à Villefranche/Saone dans un très beau complexe sportif. Là encore, ils ont été opposés d’entrée aux locaux pleins de confiance aprés une victoire facile contre Macon. Nos cadets, n’ont pas réussis à déstabiliser l’équipe locale, notamment à cause de nombreuses fautes directes dans tous les domaines et ont perdu logiquement le premier set. Les supporters venus nombreux, comme toujours, ont tout de suite noté au début du deuxième set, que nos joueurs commençaient à retrouver leur jambes et leur tête. Grâce à une rigueur et une envie retrouvée, ils ont pu redresser la barre (25-16). Mauvais départ au 3e set (0-3), mais l’équipe ne s’est pas désunie, a rattrapé son retard et a creusé régulièrement l’écart (15-10). Le deuxiéme match était la aussi une formalité (25-15, 25-9)

Donc 2 premières places, au combien importantes pour la suite. Souhaitons à nos jeunes toutes les victoires qu’ils méritent pour 2011!!!

Les deux équipes et leurs entraineurs souhaitent aussi remercier les supporters qui n’ont pas peur de la neige, de la pluie et des radars :-), pour aller soutenir nos joueurs. Merci!!!!!!!!!!!!

Prochain tour: 9 janvier pour les minimes et 16 janvier pour les cadets

 

Minimes et cadets : 5ème tour de coupe de France

Nos Minimes et Cadets au 5e tour!

A peine remis des vacances et du réveillon, nos deux équipes engagées an Coupe de France devaient se remettre à l’ouvrage.

Le 9 janvier d’abord. Direction Meyzieu pour les minimes pour un tour abordable sur le papier… et bien négocié sur le terrain.

La troupe de Hugo prenait le match contre Romans sérieusement en appliquant à la lettre les consignes de Jean-Paul Watzky. En effet, Romans présentait une équipe très joueuse avec un joueur phare que beaucoup d’équipes aimeraient avoir. Masi en même temps, cette équipe était trop désorganisé pour pouvoir perturber notre système de jeu. Score: 2-0 sans appel

Restait à confirmer contre une équipe locale au pied du mur avec des éléments moins brillants mais plus homogène. En agressant les locaux au service et avec une force de frappe supérieure, là encore, score sans appel: 2-0.

Finalement, le fait du jour est venu des tribunes où les supporters mulhousiens ont piqué au vif les locaux avec le tambour de Sébastien. En effet, les supporters lyonnais ont tenu à relever le défi sonore en bricolant une percussion style tambour du Bronx. Et le match s’est finalement déroulé dans les tribunes, et toujours dans une bonne ambiance. C’est cela aussi la Coupe de France …

Profitons en pour saluer les supporters qui ont encore fait plus de 800 km dans la journée pour soutenir notre équipe!

Le week-end d’après: rebelote mais avec les cadets et à Mulhouse cette fois-ci.

Les cadets entamaient leur premier match contre Lyon, une equipe au physique impressionnant et avec une présence au filet qui allait nous poser des problèmes. Le premier set, grace a une superiorité en service/reception, fut assez facilement en poche pour les mulhousiens. Mais est-ce un relachement de nos jeunes ou alors un regain de forme des lyonnais? En tout cas le rapport de forces allait s’inverser et les lyonnais arrivèrent à remporter le deuxième set. Tie break avec deux equipes fébriles qui se sont rendues coup pour coup, faute pour faute. Lyon allait l’emporter malgrè une balle de match mulhousienne. La suite n’était pas plus rassurante car Vincennes, certes moins imposant allait battre Lyon facilement et montrer de grandes qualités techniques.

Les mulhousiens n’avaient pas le choix et c’est avec un esprit commando qu’ils ont abordé le match en étant très appliqués dans la réalisation et très engagés dans la conclusion des points. Premier set très disputé jusqu’à 21 puis remporté par l’USM. A ce moment tout le monde sort les calculettes: 2-0 et c’est la premiere place! Et nos cadets s’executèrent en ne lachant rien. Là encore merci au public qui n’a jamais laché

Une première place pour chacune de nos deux equipes qui, espèrons le, amènera un tirage clément. L’étau se resserre. Les choses sérieuses n’ont peut être pas encore commencées…