Les juniors de l’USM sont vice-champions de France

Les juniors mulhousiens ont réussi un superbe et difficile parcours, ce week-end, à Tourcoing.

Le chemin de la finale a été semé d’embûches pour les M20 Mulhousiens puisqu’ils ont terminé deuxième lors de la phase initiale: Ceux-ci sont passés par trois tie breaks avec deux succès et un revers en débutant face à Asnières par un score incroyable (17-25, 2523, 21-19) ! Le second était logiquement concédé face à Dunkerque à 11-15. Les juniors alsaciens avaient joué 251 points à ce moment-là. Ceux-ci poursuivaient sur cette lancée en battant Montpellier en trois manches (25-22, 21-25, 15-13). Ils laissaient le leadership à un meilleur coefficient pour les Héraultais et leur qualification pour le haut du tableau n’a tenu qu’à un fil.

Le TUC (Toulouse), jusque-là invaincu, est sur la route de l’US Mulhousienne et le match est d’une rare intensité. Les Haut-Rhinois se battent sur chaque échange pour glaner leur billet pour la finale (26-24, 25-23). L’équilibre est parfait entre les points marqués et concédés (235), avec, à chaque fois, moins de cinq points de différence au final. Ce qui démontre l’âpreté de ces quatre matches.

Montpellier se venge ensuite de son revers de la première phase par une victoire nette en trois sets face aux protégés des coaches Laurent Henni, Martin Panou et Jean-Paul Watzky, lors de l’ultime rendezvous. La fatigue accumulée chez ses juniors qui ont effectué huit sets avant la finale a été un élément déterminant lors de cette finale.

Même sans la Coupe de France, cette deuxième place finale des M20 de l’US Mulhousienne à Tourcoing est une fantastique performance acquise de haute lutte.

Les vice-champions de France mulhousiens : Hugo Gionta (meilleur libéro de la poule finale), Christopher Cazanove, Hasan Seven, Maxime Jungto, Joachim Panou, Maxime Brigmanas, Léo Meyer (meilleur passeur de la poule finale), Ludovic François, Damien Ferder.

Poule A : US Mulhousienne – Asnières volley 92 2-1 (17-25, 25-23, 21-19); US Mulhousienne-Dunkerque 1-2 (24-26, 25-20, 11-15); US Mulhousienne – Montpellier 2-1 (25-22, 21-25, 15-13)

Demi-finales : Montpellier – Tourcoing 2-0 (25-14, 25-16) TOAC-TUC – US Mulhousienne 0-2 (24-26, 23-25)

Finale ; Montpellier-USM : 3-0 (25-17, 2522, 25-22) ; 3ème/4ème place : Tourcoing – TUC : 2-0 (25-18, 25-20) ; 5ème/6ème : Rennes – Asnières : 2-0 (2518, 25-22);7&me/8éme : Dunkerque-StEgrevoise : 2-0 (25-20, 30-28)

L’Alsace du 30/05/2016

 

usm

L’USM puissance six

Les Mulhousiens ont bouclé la saison sur une dernière victoire (3-1) hier, pour leur dernière rencontre disputée au Cosec de Bourtzwiller.

Ce sont des adieux victorieux. Pour leur dernier match joué au Cosec de BourtzWiller, avant d’évoluer dans le nouveau complexe sportif la saison prochaine, les Mulhousiens ont mis un point d’honneur à quitter leur salle fétiche sur une victoire hier après-midi.

Face à l’Union sportive de Saint André, déjà condamnée à la relégation en N3, les Haut-Rhinois n’ont toutefois pas eu la tâche si facile. Malgré la différence au classement et sa place de leader, l’USM, forte de cinq victoires de rang, a perdu un petit set en route. Certes sans conséquence, la perte du 3e acte a tout de même légèrement déçu l’entraîneur maison Jean-Paul Watzky.

Pas de quoi cependant entacher cette dernière prestation des Mulhousiens qui ont pu faire tourner leur effectif et qui ont eu le mérite de démarrer les hostilités sérieusement en remportant facilement le set initial (25-15) et en poursuivant sur leur lancée avec le gain de la deuxième manche (25-22). Fournissant une plus grande opposition et jouant le jeu malgré leur relégation, les visiteurs ont réussi à s’emparer du 3e set. Accrochés dans la manche suivante, les Mulhousiens ont retrouvé leur percussion offensive et ont su éviter un tie-break en concluant la partie sur une dernière attaque de Ludovic François. C’est donc en position de force et à la première place de leur poule de play-downs que les Mulhousiens finissent leur saison sur une 6e victoire consécutive et le maintien assuré en N2 depuis déjà plusieurs semaines.

Place désormais à une nouvelle aventure à écrire dans quelques mois dans leur nouvelle salle.

L’Alsace du 25/04/2016.

usm

L’USM veut finir en apothéose

Invaincue depuis plusieurs semaines, l’US Mulhouse aura à coeur de boucler sa saison sur une dernière victoire face à l’US Saint-André, dimanche (15h) au Cosec de Bourtzwiller.

Ils ont quasiment tout raflé sur leur passage lors de ces playdowns en N2… de quoi raviver quelques regrets de ne pas avoir pu (su) accrocher le wagon des play-offs. Leaders de leur poule, les Mulhousiens n’ont chuté qu’une fois, face au Plessis-Robinson, et restent sur cinq victoires de rang. Le maintien dans la poche, les Haut-Rhinois n’auront plus rien à craindre, surtout qu’ils accueillent dimanche une équipe de Saint-André condamnée à la relégation.

Les adieux au Cosec

Mais ce match, l’USM devra tout de même le jouer sérieusement pour faire honneur à son rang, mais aussi pour faire des adieux dignes de ce nom à ce bon vieux Cosec de Bourtzwiller dans lequel elle jouera pour la dernière fois.

« On évoluera la saison prochaine dans la nouvelle salle de sports de Bourtzwiller, confirme Jean-Paul Watzky, l’entraîneur mulhousien. On va aussi faire de ce match une petite fête en invitant les anciens de l’USM. On voudra finir sur une bonne note. »

Face à une équipe de Saint-André au profil similaire que celle de Melun rencontrée la semaine dernière et dominée sans problème, les Mulhousiens en profiteront ce week-end pour faire tourner l’effectif afin que toute l’équipe participe à la fête lors de ce dernier match de la saison.

L’Alsace du 21/04/2016

l-usm-veut-finir-en-apotheose-1461180394

usm

Les Mulhousiens sans souci

Les Mulhousiens n’ont eu aucun mal à remporter la victoire (3-0) face à Melun, lanterne rouge du championnat.

Entre le leader mulhousien et la lanterne rouge francilienne, le combat semblait déséquilibré et joué d’avance sur le papier. Il l’a été aussi sur le terrain où l’USM n’a pas eu besoin de forcer son talent ou de puiser dans ses ressources pour s’imposer en trois petits sets. « On n’a pas vraiment été mis à rude épreuve face à une équipe de Melun reléguée et qui avait déjà baissé pavillon avant même de jouer », souligne Jean-Paul Watzy, l’entraîneur mulhousien.

L’USM a tout de même connu quelques petits retards à l’allumage, en étant menée de plusieurs points au début des sets. Mais sans paniquer, Félix Peterschmitt et ses coéquipiers ont su imposer leur rythme et leur jeu « Même en démarrant mal nossets, on n’a pas vraiment été inquiétés, confie le coach de l’USM. On a bien servi et on a été efficace au contre. L’équipe tourne bien en ce moment. »

En pleine forme et leaders de leur poule de play-downs, les Mulhousiens chercheront à finir la saison sur une dernière victoire, pour s’imposer dimanche au Cosec de Bourtzwiller à l’Union sportive de Saint-André, une équipe qui, comme Melun, rejoindra la N3 la saison prochaine.

L’Alsace du 18/04/2016

 

usm