Un chaud derby en perspective

Pour leur premier match dans leur nouvelle salle de la plaine sportive de la Doller, dimanche (15h), les Mulhousiens de l’USM auront droit à un alléchant derby face aux voisins Ludoviciens.

Après avoir évolué pendant des années au Cosec de Bourtzwiller, l’USM disputera, dimanche (15h), son tout premier match officiel dans sa nouvelle Salle, rue de Toulon, toujours dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse.

Et pour cette première, le hasard du calendrier a bien fait les choses avec une très belle affiche d’entrée. Car c’est un sympathique derby que les Mulhousiens vont disputer ce week-end face à Saint-Louis, relégué de l’Élite. « On ne partira pas favoris, annonce d’emblée Matjaz Urnaut, le coach ludovicien. On sort d’une saison très difficile et finalement, à part Clément Puchalski, aucun autre joueur n’a connu l’Élite. » La fronde des joueurs a fait exploser l’équipe à l’issue de cette saison noire et les rescapés sont bien rares à avoir eu envie de poursuivre l’aventure du côté du Sportenum.

L’heure des retrouvailles

Ce derby permettra aux Ludoviciens de retrouver de l’autre côté du filet deux joueurs (Vadim Allheily et Gino Kokuvi) qui ont porté les couleurs de Saint-Louis ces dernières saisons et qui ont rejoint l’USM. Georges lie a fait le chemin inverse. Ce derby sonnera donc l’heure des retrouvailles entre tous ces joueurs et Saint-Louis l’aborde sans pression.

Saint-Louis toujours sans passeur

« On va essayer de marquer des points et peut-être de prendre un set, souligne Matjaz Urnaut. On jouera sans pression car on vise avant tout le maintien. On est plus faibles que Mulhouse sur le papier, surtout qu’on devra encore évoluer à la passe avec Clément Puchalski en attendant l’arrivée d’un passeur. »

Le passeur Croate de 38 ans, qui a évolué à Canteleu-Maromme, est toujours dans le viseur de Saint-Louis, mais sa venue, elle, n’est pas encore d’actualité et c’est donc Clément Puchalski, l’un des rares à être resté, qui assurera la distribution, comme il l’a fait de manière remarquable contre Saint-Dié que les Ludoviciens ont battu 3-1 le week-end dernier, débutant ainsi leur saison par une victoire.

C’est sur le même score que les Mulhousiens ont aussi démarré le championnat victorieusement à Sennecey-le-Grand. Au terme de cette première journée, ils occupent la tête du classement, suivis de Saint-Louis. Dimanche, l’USM aura à cœur d’inaugurer sa nouvelle salle par une victoire et jouera avec détermination. « On a eu une opportunité à Sennecey qui était diminué et on l’a saisie, avoue Charles Gauthier, l’entraîneur de l’USM, qui connaît bien Saint-Louis pour y avoir joué il y a quelques années. Il y a des connexions entre les deux clubs et c’est vraiment sympa de jouer notre premier match dans cette nouvelle salle contre eux. On espère qu’il y aura du monde. »

Le public répondra certainement présent et malgré la modestie du coach ludovicien, son homologue mulhousien s’attend à une rencontre disputée. « Il ne faudra pas prendre Saint-Louis à la légère car ils n’auront pas le même niveau qu’il y a trois semaines, quand on les a rencontrés lors de notre tournoi de préparation, clame Charles Gauthier. Ils ont progressé et leur victoire contre Saint-Dié en atteste. Je m’attends à un combat diffïCile.»

Christelle Himmelberger, dans l’Alsace du 29/09/2016

usm

un-chaud-derby-en-perspective-1475091241

L’USM frappe fort à Sennecey

Avec quatre jeunes de moins de 20 ans et un Ben Jeddi grippé, le VB Sennecey a fait front deux sets avant de céder face aux Mulhousiens.

Le début du match est difficile pour les locaux. Quand Lukas Gwadera, le nouveau pointu, inscrit son premier point le VBS est déjà mené (11-4) par des Mulhousiens efficaces au block où Seven et Kokuvi se régalent des passes millimétrés de Hugo Gionta.

Grâce à une attaque et trois aces de Ben Jeddi, Sennecey revient bien à deux points, mais trop tard, pour empêcher les Alsaciens d’empocher le set initial (25 à 23).

Dans le deuxième, Sennecey confirme sa montée en régime (8-6 et 16-15). Sa défense tient bien le coup et les hommes du président Canovas trouvent les ressources pour la boucler aux forceps (27-25). Rapidement menés (7-1), les locaux s’accrochent pourtant dans la troisième manche. Mais trop affaibli Ben Jeddi doit quitter le terrain. Avec Jacquemin repositionné au poste 4, le VBS tarde à retrouver ses repères. Le moral n’y est plus, les attaques ne font plus le point d’autant que le contre mulhousien est omniprésent. Après s’être adjugé le troisième set (25-17), Mulhouse déroule et boucle le match en un peu moins de deux heures. « Nous n’avons pas été assez agressifs et nous avons surtout manqué trop de services. C’est la perte du premier set qui nous a plombés, malgré la très belle réaction de toute l’équipe » souligne Foued Ben Jeddi.

Gérard Lagarde, dans l’Alsace du 26/09/2016.

Sennecey-USM : 1-3. À Sennecey, gymnase David Niepce. Les sets : 25-23 (28 min), 25-27 (32mn), 25-17 (25 mm) et 25-19 (27 mm). Arbitre : Maurice Schmisser (Lorraine) 80 spectateurs.

usm

 

 

Maîtres à domicile

Les Mulhousiens ont remporté le tournoi amical qu’ils ont organisé, hier au Cosec de Bourtzwiller, en s’imposant en finale face à Saint-Dié.

Et dire que dans un mois, les joueurs de l’US Mulhouse devront délaisser leur salle fétiche du Cosec de Bourtzwiller pour évoluer dans le nouveau complexe sportif de la Doller. Alors, pour prolonger le plaisir, les joueurs de Charles Gauthier et Jean-Paul Watzky ont eu la bonne idée d’inviter des copains pour une belle fête du Volley. Et surtout, pour monter en puissance dans leur préparation à quinze jours de débuter leur saison en Ν2.
Six équipes ont pris part à leur tournoi amical hier : l’USM, Saint-Louis et Saint-Dié (pensionnaires de N2) ainsi que Beaucourt/Sochaux et Huningue qui évoluent en N3. Premiers de leur poule, les Mulhousiens ont remporté leur demi-finale face à Saint-Louis (2-0) avant de conclure en beauté la journée par la victoire finale face à Saint-Dié (25-20, 25-17).

Le retour aux sources de Kokuvi et Allheily

Mais bien plus que le plaisir d’avoir gagné à la maison, l’USM a surtout profité de ce tournoi pour se jauger et intégrer les trois nouvelles recrues : les ex-Ludoviciens, Gino Kokuvi et Vadim Allheily, et le jeune Bastien Winkelmuller (SUC), qui a orchestré la passe en l’absence de Félix Peterschmitt.
« Le but était de jouer pour la première fois ensemble des matches après avoir repris le ballon il y a quelques jours, souligne Charles Gauthier. On a pu faire tourner le groupe car on a une belle profondeur de banc. Comme on a organisé Ce tournoi, cela nous a évité de nous déplacer et on a eu plus de fraîcheur que les autres équipes. »
En finale, les Mulhousiens ont été dominateurs face à Saint-Dié, qui vient de monter en N2, et qu’ils retrouveront cette saison en championnat. Mais avant de disputer la première journée à Sennecey-le-Grand le 25 septembre, l’USM va peaufiner sa préparation, débutée intensivement grâce à la touche physique apportée par Gino Kokuvi. « On a fait un gros travail physique, mais à présent, on va plus axer sur le jeu offensif et la relation passe-attaque, souligne Charles Gauthier, qui se montre résolument optimiste sur le profil de son équipe. Gino Kokuvi apporte son expérience et Vadim Alheily de la stabilité et une belle présence offensive en bout de filet. Ces deux recrues sont dans l’esprit du club car ce sont deux joueurs qui ont été formés à l’USM. C’est un retour aux sources pour eux. »
Les Mulhousiens prendront part au tournoi de l’Alsatia Neuhof le week-end prochain, avant de passer aux choses sérieuses avec le début d’une nouvelle saison en N2 qu’ils abordent avec enthousiasme et ambition.

Christelle Himmelberger, dans l’Alsace du 12/09/2016.

maitres-a-domicile-1473628345

Les juniors de l’USM sont vice-champions de France

Les juniors mulhousiens ont réussi un superbe et difficile parcours, ce week-end, à Tourcoing.

Le chemin de la finale a été semé d’embûches pour les M20 Mulhousiens puisqu’ils ont terminé deuxième lors de la phase initiale: Ceux-ci sont passés par trois tie breaks avec deux succès et un revers en débutant face à Asnières par un score incroyable (17-25, 2523, 21-19) ! Le second était logiquement concédé face à Dunkerque à 11-15. Les juniors alsaciens avaient joué 251 points à ce moment-là. Ceux-ci poursuivaient sur cette lancée en battant Montpellier en trois manches (25-22, 21-25, 15-13). Ils laissaient le leadership à un meilleur coefficient pour les Héraultais et leur qualification pour le haut du tableau n’a tenu qu’à un fil.

Le TUC (Toulouse), jusque-là invaincu, est sur la route de l’US Mulhousienne et le match est d’une rare intensité. Les Haut-Rhinois se battent sur chaque échange pour glaner leur billet pour la finale (26-24, 25-23). L’équilibre est parfait entre les points marqués et concédés (235), avec, à chaque fois, moins de cinq points de différence au final. Ce qui démontre l’âpreté de ces quatre matches.

Montpellier se venge ensuite de son revers de la première phase par une victoire nette en trois sets face aux protégés des coaches Laurent Henni, Martin Panou et Jean-Paul Watzky, lors de l’ultime rendezvous. La fatigue accumulée chez ses juniors qui ont effectué huit sets avant la finale a été un élément déterminant lors de cette finale.

Même sans la Coupe de France, cette deuxième place finale des M20 de l’US Mulhousienne à Tourcoing est une fantastique performance acquise de haute lutte.

Les vice-champions de France mulhousiens : Hugo Gionta (meilleur libéro de la poule finale), Christopher Cazanove, Hasan Seven, Maxime Jungto, Joachim Panou, Maxime Brigmanas, Léo Meyer (meilleur passeur de la poule finale), Ludovic François, Damien Ferder.

Poule A : US Mulhousienne – Asnières volley 92 2-1 (17-25, 25-23, 21-19); US Mulhousienne-Dunkerque 1-2 (24-26, 25-20, 11-15); US Mulhousienne – Montpellier 2-1 (25-22, 21-25, 15-13)

Demi-finales : Montpellier – Tourcoing 2-0 (25-14, 25-16) TOAC-TUC – US Mulhousienne 0-2 (24-26, 23-25)

Finale ; Montpellier-USM : 3-0 (25-17, 2522, 25-22) ; 3ème/4ème place : Tourcoing – TUC : 2-0 (25-18, 25-20) ; 5ème/6ème : Rennes – Asnières : 2-0 (2518, 25-22);7&me/8éme : Dunkerque-StEgrevoise : 2-0 (25-20, 30-28)

L’Alsace du 30/05/2016

 

usm